Madrid

Jardines de la Plaza de Oriente (MADRID)

Premier voyage à vous faire partager: indéniablement Madrid, j’en ai des frissons de bonheur rien qu’en l’écrivant.

Plaza Mayor (MADRID)
Mais ce n’est pas ce qu’il faut retenir de Madrid… Commençons par le début, Madrid est la capitale de l’Espagne, fondée au IXème siècle par l’émir Muhammad 1er. Avec sa population de 3 millions d’habitants (les madrilènes) elle constitue un réel centre de la culture espagnole. Le régime de Franco en a fait fuir plus d’un, mais depuis le retour des Bourbons au pouvoir, via une monarchie constitutionnelle, la ville est à nouveau dynamique et attractive. Depuis quelques années, la crise économique touche violemment l’Espagne. Le taux de chômage était de 26.8% en Avril 2013, des chiffres difficiles à gérer pour la douzième puissance économique mondiale (5ème européenne). Madrid est malheureusement très touchée: un magasin sur deux est fermé et vide, il y a beaucoup de mendiants dans les rues, d’appartements à vendre ou à louer, une armée de taxis à la rechercher, désespérée d’un client.

Tout d’abord, c’est une ville pleine de soleil, tous les jours, toute l’année. Alors oui certains trouvent qu’il y a beaucoup de vent et de courants d’air, rappelez vous que ‘Madrid est sur un plateau’ (Merci Papa) et qu’il faut toujours prévoir une petite laine avec vous.

Ensuite, c’est une ville où tout se fait à pied. Ne prenez pas peur, même si  vous n’êtes pas sportif, les petites ruelles et les courtes distance vous séduiront et vous ne supporterez plus le métro (cela dit très propre). Le centre historique et principale de Madrid est en réalité très petit pour une capitale. En une heure vous l’aurez traversé. La Gran Via vous permettra de vous repérez facilement dans vos balades entre la Chueca et la Latina, quartiers où grouillent les petits restaurants, bodegas, bars à tapas et autres surprises.

Madrid est une ville culturelle. Entre “churros & chocolate”, arrêtez vous au Palacio Real. Ce palais royal, ou palais d’Orient est la résidence principale du roi. D’un style baroque classique, il a été construit entre 1738 et 1755. Il a été récemment rénové, les plafonds sont merveilleux et je n’ose pas vous parler des deux salles de trône. Les amateurs de peinture et d’art apprécieront le musée du Prado, le musée Thyssen (art ancien et moderne) ou le musée d’art contemporain de la Reina Sofia.

Après cette note culturel, le plus important: qu’est ce qu’on mange en Espagne?

Les Tapas (MADRID)

Les tapas évidemment. Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe est très simple: vous commandez plein de petites portions de jambon, de fromage, de patatas bravas, de croquetas de jamon, de la friture, du poulpe… et c’est parti! Chacun pioche ce qu’il veut, et fait couler le tout grâce à de la bière, de la sangria ou pour les plus raisonnable un Fanta. Ne vous étonnez pas, les restaurants à tapas sont exigus, bruyants et toujours pleins à craquer. C’est l’ambiance espagnole, on partage tout avec les autres clients. On chante et on rigole… Laissez vous portez et vous y adhérerez rapidement.

Il faut conclure sinon vous risquez de ne pas pouvoir résister à l’appel espagnol

Pour terminer, j’aimerai vous parler d’une coutume unique, propre aux espagnols et à la quelle n’importe qui s’adapte très facilement: la siesta. entre 14h et 17h vous ne trouverez aucun commerce d’ouvert (pharmacie et tabac compris). L’heure de la sieste est primordiale pour le bon déroulement de la journée. Testez la au Parc del Buen Retiro, allongé à l’ombre d’un arbre, à la terrasse d’un café ou à bord d’une barque. Méfiez vous c’est addictif.

Plaza Santa Ana (MADRID)

Enfin, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas parce que les espagnols font la sieste qu’ils sont cloîtrés chez eux, au contraire, tous les jours, toute la journée la ville bouge et vit. Le dimanche vous avez intérêt à réserver si vous voulez manger…

Eso es Madrid, y si quieres algunos consejos o ubicaciones mandame un correo, te ayudaré con placer!!

PS: Je m’excuse mais je ferai l’impasse sur le foot, le Real et le stade Santiago Barnabeu. Je n’y connais rien de rien, la preuve en allant voir mon premier match je ne savais même pas que le Real était habillé en blanc…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s