Le Baladeur

Récemment j’ai fais lire notre blog à l’une de nos amies. Excitée et anxieuse, je n’ai pas été déçue de son retour:” bah c’est pas mal, mais puisque je vous connais je n’ai pas eu de surprises. Je savais déjà ce que j’allais lire…”

Son commentaire me rend partagée: à la fois c’est positif: notre but, par ce blog est de présenter notre univers, notre monde, qui nous sommes et ce que nous aimons. Cependant, je ne veux pas parler de que tout le monde connait, de choses banales. Nous ne le sommes pas, banales… Je me suis donc creusée la tête pendant plusieurs jours, je voulais trouver LA surprise qui rendra votre journée belle et joyeuse…

Alors que je commençais à désespérer, l’idée est apparue, belle, simple, naturelle, comme si elle avait toujours été là mais attendait le moment idéal pour se révéler.

Je vais vous parler d’une chronique de France Inter, celle qui m’accompagne chaque matin de l’été, qui, pendant mon brossage de dent me fait rire, m’émeut ou me fait découvrir de nouveaux sons, de nouvelles personnes: Le Baladeur.

Le baladeur

Julien Cernobori part dans les rues de Paris, il y aborde des inconnus et partage avec eux une chanson, une musique de son choix, de son baladeur. Il en profite pour faire parler ses étrangers, pour les découvrir, les faire se découvrir eux-mêmes. Que ce soit une jeune lectrice, un touriste asiatique, Huguette pendant son marché (photo), ou une bande de potes rockeurs ils se prêtent tous au jeu, découvrent, curieux la mélodie dans leur oreille, rient et se confient à cet homme qui les intrigue.Sans-titre-1

J’insiste pour que vous écoutiez au moins un (une?) podcast. J’insiste pour que vous vous fassiez votre propre opinion. J’insiste pour que vous plongiez dans cet univers musical et humain. J’insiste…

J’insiste parce que si vous êtes amateur de musique vous découvrirez des artistes, des sonorités, vous sortirez de votre routine musicale, vous apprendrez à écouter différemment.

J’insiste parce que si vous aimez les mots, vous les entendrez dans la bouche de ses personnes inconnues, vous en apprendrez un sens nouveau, vous les comprendrez autrement. Tous ses mots seront peut être mis sur des émotions que vous ne pouviez exprimer. Et finalement, comme ses étrangers au micro vous vous découvrirez, encore, et encore.

Le baladeur en ville

Je me suis attachée à cette chronique. Je l’attend tous les matins, à 7h24. Elle me permet de démarrer ma journée avec de la bonne musique, des personnes touchantes, un petit peu de philosophie. J’aime écouter les gens s’exprimer, sans les voir, juste les imaginer, découvrir et comprendre ce qu’ils essayent de nous dire. Je suis parfois envieuse de ce cher Julien, j’aimerai faire son métier. Cela doit être merveilleux de parcourir Paris dans le simple but de faire écouter le morceaux du jour. J’adorerai avoir pour mission journalière de rencontrer des inconnus le temps d’une chanson. Je serai la plus heureuse de toutes…

Je conclurai donc ainsi: Merci Julien Cernobori, merci d’éclairer mes matinées, merci de me faire découvrir des pépites musicales, merci de me “présenter” des personnes touchantes et attachantes et merci pour la douceur de ta voix qui guide chaque rencontre…

France Inter

 

Quant à vous, lecteurs, lectrices, ami(e)s, inconnus de passage,  j’espère que cette “surprise” vous aura plu, vous aura charmés, et convaincus. Je vous en prépare d’autres, restez sages en attendant!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s